28/6/17 EURASIAMERICA J21

Xavier :

On va quand même qualifier cette journée de galère (surtout pour moi), même si a 19:30, le quota journalier était réalisé :
Ce matin, arrêt chez le dentiste pour Patrick (1:30). Il vous racontera…
Pendant cette pause forcée, j’ai voulu paramétrer son téléphone avec Whatsapp. Mal m’en a prit. Il fallait être en wifi pour finir l’installation . En repartant, j’ai oublié de remettre un paramètre. Résultat, plus de téléphone. Un peu plus loin, faisant des essais pour essayer de rétablir le fonctionnement, sa carte SIM est tombée derrière la boîte à gants. Désemparé, je me suis arrêté dans une station ou le gars, très sympa, a passé 1 heure à la récupérer en démontant la moitié du tableau de bord 😅.
RDV en fin d’étape (rien n’arrête Patrick…), où j’ai retrouvé le fameux paramètre. Tout re-fonctionne à nouveau. Pas de photos aujourd’hui, nous sommes toujours en Beauce.

Patrick :

La journée d’hier a marqué nos premiers pas dans le Kansas où les silos sont les seules montagnes. Nous sommes passés près du village de Moscow, cela m’a permis d’avoir une pensée particulière pour les soviets runners et autres coureurs de la 333. Pendant 10km nous avons pris une route sans zone de dégagement avec toute la circulation, j’étais stressé. J’avais peur. Tellement que j’étais crispé, j’avais mal partout. Heureusement, la suite n’était que de jolies routes de campagne. J’ai bouclé mon étape du jour et empiété sur celle du lendemain. Cette nuit, j’ai mal dormi. Mal aux jambes, chaud, froid. De plus, nos matelas Décathlon à 40 € n’ont tenu que 3 jours. On dort à même le sol. Ce matin au réveil, gros mal de dents. Après 50 km de vélos, Xavier mon ange gardien a réussi à m’avoir un RDV chez le dentiste à Kingman (KS). Bilan: le mal est trop profond. Il faut 2 interventions à 15 jours d’intervalle. Alors ça sera médocs pour tenter de calmer la douleur $83 et 2h00 de pédalage à rattraper. Je peux vous confier que sur mon vélo, alors que le moral est entamé, je me suis repassé tous les messages que vous m’avez laissés sur Facebook ou le site. Je vous voyais, tous, et vous m’avez donné une énergie d’enfer pour avancer. Je vous sentais, je vous entendais et j’appuyais toujours plus fort sur les pédales. Merci, merci, merci. Malgré toutes nos péripéties l’étape est bouclée. Petite anecdote : sur le parcours j’ai du m’arrêter pour laisser traverser… une biche et son faon. Mes enfants auraient adoré.

2 réflexions au sujet de « 28/6/17 EURASIAMERICA J21 »

  1. Cher Patrick, Je te suis du plus près possible, c’est passionnant. Tu as vraiment de la chance d’avoir Xavier comme ange gardien mais tu as aussi tous les autres qui t’entourent, …. Puisses tu trouver la force dans tes faiblesses et la douceur dans tes douleurs ….et j’espère qu’il te restera encore quelques dents à l’arrivée pour continuer à croquer la vie …

  2. Patrick, il faut choisir entre la rage de dent et la rage au ventre. Retiens la deuxième proposition et tu iras jusqu’au bout.

Les commentaires sont fermés.