25/6/17 EURASIAMERICA J18 (2)

Les news Facebook de ce soir (vous pouvez les consulter directement en créant un compte et en allant voir la page Eurasiamerica ; en plus, vous aurez les photos).

Xavier :

Après une semaine de périple, voici quelques-unes de mes impressions d’accompagnateur sur ce type d’aventure:
La mise en route à pris pour moi au moins trois jours. Comprendre ce qu’attendait Patrick et à quel moment, organiser l’emploi du temps entre les ravitaillements, les courses, aller voir des bouts de parcours, faire la vaisselle et essayer de maintenir la voiture rangée, tout cela dans un pays inconnu où il faut s’habituer aux règles et habitudes.
Et il trace le gaillard !
Avec la chaleur du début les ravitaillements se sont rapprochés (jusqu’à 1 mile) et il restait peu de temps pour le reste.
Tout cela explique que je me sois endormi au volant après quelques heures derrière Patrick à 25 km/h pour le sécuriser. À part la bosse au pare-chocs, pas de suite.
Je pense que maintenant le pli est pris. De plus nous attaquons des routes plus tranquille et la température est bien plus supportable. Patrick a passé le gros du dénivelé du début de parcours et les 2/3 étapes à suivre sont plutôt en descente. L’idéal serait de trouver rapidement un point pour se laver 😏.
À bientôt. Xavier.

Patrick :

La journée d’hier fut assez bénéfique après la vingtaine de km restants de la veille, j’ai enchaîné avec l’étape du jour. Avec 2 cols au programme (2700 et 3000 m). Le premier ne me faisait pas peur car il montait régulièrement. Quant à l’autre, il était plus raid. Il ne faut jamais négliger les forces de la nature. En effet après le repas le vent s’est levé et je l’ai eu de face. 10 km de descente à appuyer fort sur les pédales pour avancer à moins de 20 km/h. Je vous laisse imaginer la souffrance dans les 8 km pour la montée au col. Ensuite nous somme redescendu sur La Veta, magnifique village typique avec des vrai cow-boys. J’ai eu la chance de faire le dernier col de jour. C’était splendide. Plein de verdures et de chalet avec de jeunes cerfs au bord de la route. Arrivés en haut, nous avons immortalisé l’instant avec Xavier. Pour la longue descente, je lui ai demandé de me suivre en voiture car il m’a semblé voir un panneau indiquant la présence d’ours. Nous avons fait la descente ensemble en évitant les cerfs sur la route. Nous nous sommes arrêtés à 23:00, avons mangé et passé une bonne nuit de repos.

Une réflexion au sujet de « 25/6/17 EURASIAMERICA J18 (2) »

  1. Un supporter de plus.
    Je viens de lire tous les post en retard.
    Pour avoir suivi d’autres de tes exploits je sais que rien n est impossible pour toi….
    Tous avec toi.
    Jérôme

Les commentaires sont fermés.