23/6/17 EURASIAMERICA J16

  • Copie des dernieres news Facebook :

Aujourd’hui :

Revenons sur la journée de mercredi : à Ashfork, la route 66 se muait en autoroute. Pas d’autre parcours possible pour rejoindre Flagstaff. Après une pause à Williams où nous avons pris le temps de manger et faire des courses nous sommes allés à la piscine pour enfin… prendre une douche: le bonheur!
Après ce transfert de 70 km, retour sur le vélo à Flagstaff où nous rejoignons le parcours de la RAAM. Il s’agit pour moi d’un cas de force majeure et non d’une volonté d’écouter le parcours. Il n’est pas rare que le parcours tracé me propose d’emprunter une piste qui m’oblige à faire de nombreux km supplémentaire pour l’éviter.
Côté physique mal au dos (omoplate droite), les pieds me chauffe et bien sur mal au cul. Le moral est bon. Pourvu que ça dure.

Hier :

Je trouve finalement un peu de temps :
La news que j’avais préparée ce matin :
« La partie que nous venons de traverser n’était pas couverte par mon opérateur. Nous sommes dans un nouveau désert (magnifique) en Arizona et nous allons passer dans l’Utha. Il fait « un peu » moins chaud que dans le précédent, mais en revanche, Patrick doit lutter contre un fort vent contraire. La fatigue continue de s’accumuler mais le moral tient bon. Nous avons perdu une heure (maintenant H. Paris -8).
 »
Le décor est magnifique avec des paysages de western mais le vent persiste. Nous allons passer dans le Colorado dans la soirée. Je ne sais pas si c’est une idée mais la chaleur baisse un peu.
À bientôt.

Mercredi :

Retour du réseau pour quelques news:
Xavier:
Arrêt dans l’après-midi pour laisser passer la chaleur. Rencontre sympathique avec un policier de Kingman (AZ).
Patrick a éclaté le pneu arrière soirée alors qu’il filait un bon train, vent dans le dos, sur la route 66. Nous avons donc changé la roue et il nous faut trouver un nouveau pneu.
Cette nuit, grosse frayeur. Je roulais au pas derrière Patrick et je me suis endormi. J’ai quitté la route en fauchant un petit panneau pour atterrir dans un devers d’environ 2 m. J’ai réussi à ressortir sans problème. Bilan une bosse au pare-chocs et une grosse peur pour nous 2. Ce matin , il fait beaucoup plus frais et ce devrait être plus agréable pour rouler.
Patrick :
N’y allons pas par 4 chemins. Les nouvelles ne sont pas excellentes. La chaleur est telle que Xavier ne peut s’éloigner de moi. La journée les bidons sont vides après 5 km. De plus, tous les 2 km, je suis obligé de me passer un paquet de glace sur le corps. Quand j’ai un coup de chaleur, je dois m’arrêter aussitôt et trouver de l’ombre pour dormir. On a du mal à s’alimenter, on est sale et on pue. Les routes que nous empruntons sont comme nos nationales avec un fort trafic. La journée je roule sur la bande d’arrêt d’urgence. C’est pour cela que mon pneu est entaillé. La nuit, Xavier reste derrière moi pour me protéger. Mais à 25 km/h c’est soporifique. Il est crevé. C’est pour cela qu’il s’est endormi. Plus de peur que de mal. Je remercie ceux qui m’ont conseillé de le faire seul. Mais pour avancer, il aurait fallu une équipe plus nombreuse avec moi. A partir de maintenant, nous allons privilégier la sécurité. Je m’excuse auprès des sponsors et des gens qui croyaient en moi et j’essayerai de faire un maximum de km. Merci a tous pour votre soutient. L’aventure continue !
(Rectificatif à l’heure de la publication – 9:23 : il fait très chaud).

Les manipulations ne sont pas simples au téléphone.

3 réflexions au sujet de « 23/6/17 EURASIAMERICA J16 »

  1. Salut les héros!!! Evidemment, vous connaissant et lisant vos impressions, ce doit être très difficile et je vous imagine dans la douleur mais je vous devine aussi très combatifs et c’est là que vous allez faire la différence. Les bisons, les trucks, les indiens et les cow boys n ‘ont qu’à bien se tenir car jamais, ils n’ont vu des mecs comme vous. Persuadez vous en, vous êtes les meilleurs invincibles sur ce type de défi!!! Tout Bonnières VTT, l’équipe IDF et plein d’autres encore sont accrochés à vos exploits journaliers…COURAGE!!! Denis.

  2. Salut Patrick,

    Peu importe les changements, tu fais les bons choix, c’est sûre la journee de mercredi n’a pas ete simple, mais garde en tête ton grand projet, on est là pour te soutenir, on suit de près tes km !
    Et surveille la prochaine piscine 🙈
    Bises
    Marielle

  3. On me tient informé de ta course . J’ai vu que tu avais pu faire trempette . Ça va te redonner un coup de fouet pour la suite . Comme je te connais, je suis sure que tu vas aller au bout de ton aventure . Courage, on est tous avec toi . Ta maman qui t’aime et qui pense bien à toi .

Les commentaires sont fermés.